Tachygraphe: Qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne?

Le tachygraphe est un appareil utilisé quotidiennement par les transporteurs. Il fournit des informations sur le véhicule et son fonctionnement, ainsi que sur certaines activités effectuées dans le véhicule par le conducteur : kilomètres parcourus, vitesse, temps, pauses, repos et autres périodes de travail.

L’utilisation incorrecte de ce dispositif entraîne certaines infractions qui sont signalées conformément au règlement (CE) n° 561/2006 marquant les temps de conduite et de repos d’un transporteur.

Il est mis en œuvre en Espagne depuis de nombreuses années, d’abord sous forme analogique, puis sous forme numérique.

Tachygraphe numérique

Le tachygraphe numérique est un système numérisé permettant de contrôler les temps de conduite et la vitesse des transporteurs. C’est l’une des évolutions les plus fiables par rapport au tachygraphe analogique.

Comment fonctionne le tachygraphe numérique?

Le transporteur doit insérer la carte dans le tachygraphe au début de la journée. Une fois la carte insérée dans le tachygraphe, l’heure à laquelle elle a été retirée pour la dernière fois est affichée.

Le conducteur doit saisir manuellement dans le tachygraphe les activités qu’il a effectuées depuis le moment où il a retiré la carte jusqu’à celui où il l’a réinsérée, ainsi que le pays dans lequel il se trouve.

Une fois que le véhicule commence à rouler, l’activité de conduite est automatiquement activée et, lorsque le conducteur est à l’arrêt, il doit entrer dans l’activité d’autres travaux. Si vous allez prendre un repos ou une disponibilité, vous devez sélectionner manuellement cette activité et, à la fin de la journée de travail, avant d’extraire la carte, vous devez indiquer le pays où se termine la journée de travail ou la communauté autonome si elle se trouve sur le territoire espagnol.

En règle générale, les données doivent être transférées tous les 90 jours. Cela peut se faire via le logiciel du fabricant du tachygraphe numérique, qui permet de télécharger les données sur un autre appareil. Si cette option n’est pas disponible, vous pouvez utiliser l’imprimante du tachygraphe lui-même.

Avantages des tachygraphes numériques

L’un des principaux avantages du tachygraphe numérique est le contrôle, car ces appareils sont très difficiles à manipuler étant donné qu’ils sont numériques.

Ces tachygraphes permettent d’optimiser les itinéraires empruntés par les conducteurs, ce qui constitue une aide considérable, car cela réduit le temps de conduite et la consommation de carburant sur les trajets, ce qui se traduit par des économies substantielles à long terme.

Un autre avantage est la sécurité, car les conducteurs savent à tout moment dans quel état se trouve le véhicule et s’ils prennent correctement toutes les pauses pendant le transport.

Quels véhicules doivent utiliser un tachygraphe?

Depuis le 1er janvier 2006, l’utilisation du tachygraphe est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 3 500 kg ou transportant plus de 9 personnes, y compris le conducteur. Les véhicules équipés d’un tachygraphe analogique ont dû être équipés d’un tachygraphe numérique.

Que se passe-t-il en cas de double conduite avec un tachygraphe?

S’il y a deux conducteurs dans le même véhicule, chacun d’eux doit être muni de sa propre carte de conducteur. Le tachygraphe dispose de deux emplacements et chaque conducteur doit y insérer sa carte (conducteur et copilote) en effectuant le changement de cartes au moment opportun.

La réglementation qui régit les temps de conduite des véhicules terrestres équipés d’un tachygraphe numérique effectuant des transports de marchandises est le règlement CE 561/2006.

Quelles sont les parties d’un véhicule ayant un tachygraphe?

Un véhicule équipé d’un tachygraphe comprend les éléments suivants:

  • Unité véhicule : rassemble toutes les informations sur l’activité des conducteurs, les perturbations qui peuvent survenir, les pauses, les manipulations du système…
  • Capteur de distance ou de vitesse : système installé dans une boîte de vitesses qui enregistre la vitesse et les kilomètres parcourus par un véhicule et qui transmet ces données de transport et de sécurité sous forme codée à la cabine du conducteur.
  • Cartes de tachygraphe: Cartes insérées dans le véhicule. Il existe quatre types de cartes : les cartes d’entreprise, les cartes de conducteur, les cartes de test et les cartes d’atelier.

Tachygraphe: Temps de conduite et de repos

Les périodes de conduite et de repos que doivent respecter les conducteurs dans le transport routier.

Conduite quotidienne

Commencez par une pause hebdomadaire ou quotidienne.

  • Maximum 9 heures par jour.
  • Un maximum de 10 heures par jour peut être atteint deux fois au cours de la même semaine.

Conduite hebdomadaire

Le nombre total d’heures de conduite par semaine ne doit pas dépasser 56 heures, avec un temps de conduite bihebdomadaire de 90 heures.

Une semaine est comprise entre 00:00 le lundi et 24:00 le dimanche.

Pauses obligatoires dans la conduite quotidienne

Toutes les 4,5 heures de conduite, le conducteur doit faire une pause de 45 minutes sans interruption.

  • 4:30 heures temps de conduite : pause 45 minutes
  • 1h30 de conduite : pause de 15 minutes
  • 2:20 heures de conduite : pause de 30 minutes

Repos quotidien

Repos quotidien d’au moins 11 heures ininterrompues. Le repos, sur une base fractionnée, peut être effectué avec un repos ininterrompu de 9 heures si 3 heures de repos ont été prises le même jour.

Pause hebdomadaire

La période minimale de repos hebdomadaire est de 45 heures de repos ininterrompu.

Un repos hebdomadaire réduit peut être pris au cours de toute période de repos d’au moins 24 heures ininterrompues mais de moins de 45 heures.

Repos bihebdomadaire

Au cours de deux semaines consécutives, un transporteur doit effectuer les pauses suivantes :

  • 2 pauses hebdomadaires normales : l’une d’entre elles doit être d’une durée minimale de 45 heures.
  • 1 repos hebdomadaire normal et 1 repos hebdomadaire réduit : 45 heures + 24 heures.

Sanctions pour non-conformité avec le tachygraphe

En cas d’infraction à l’un des règlements, en cas de non-respect des temps de conduite et de repos établis, les pénalités correspondantes seront imposées.

L’une des actions suivantes peut entraîner une amende de 2 001 à 4 000 euros.

  • Absence de tachygraphe ou d’un de ses composants dans le véhicule
  • Non-utilisation du tachygraphe
  • Utilisation d’un tachygraphe non homologué
  • Absence de tachygraphe numérique

Calculez votre budget

CHOISISSEZ UNE CATÉGORIE
Retour en haut
Hola🧑🏾‍✈️ ¿Te podemos ayudar en algo?