Pourquoi choisir le transport routier ?

Tabla de contenidos

Le transport routier de marchandises est considĂ©rĂ© comme l ‘ une des meilleures options au niveau national pour les transactions commerciales et 95 % des entreprises y recourent pour sa rapiditĂ© et sa sĂ©curitĂ©.

Avantages du transport routier

  • Plus rapide par rapport au transport ferroviaire et maritime.
  • Sur les courts trajets, c’est moins cher.
  • C’est une option plus souple et polyvalente.
  • Il s’agit d’une sorte de transfert de marchandises jusqu’au destinataire final, c’est-Ă -dire d’un transfert d’un point Ă  un autre, sans interfĂ©rence.
  • Tout type de marchandises peut ĂŞtre transportĂ©.

Contrat de transport routier de marchandises

Le contrat de transport de marchandises par route est un accord prĂ©alable (de prĂ©fĂ©rence Ă©crit) entre le transporteur qui accepte le chargement de marchandises de toute nature et leur transport ultĂ©rieur par route jusqu’au dĂ©chargement Ă  la destination convenue. Cet accord est conclu en Ă©change d’une rĂ©munĂ©ration et en utilisant un vĂ©hicule autopropulsĂ©.

Ce document fixe les prix et les frais de transport pour les deux parties, indique la date et l’heure du chargement, du dĂ©chargement, du type de marchandises, des coordonnĂ©es du destinataire et toutes les exigences relatives Ă  ce transport.

Il existe deux types de contrat de transport:

  • Transport par expĂ©dition: Contrat pour un seul service. Ils sont de type Ă©ventuel.
  • Transports continus: Contrats de transports continus Ă©tablis pour une pĂ©riode dĂ©terminĂ©e.

Lettre de transport

La lettre de voiture est un document juridique qui contient les conditions de transport et les clauses de sĂ©curitĂ©. Il ne s’agit pas d’un document indispensable, mais les deux parties peuvent demander qu’il soit officialisĂ©.

Il est dĂ©livrĂ© par l’entreprise de transport routier et sert de rĂ©cĂ©pissĂ© de marchandises, c’est-Ă -dire qu’il indique la marchandise livrĂ©e et son Ă©tat gĂ©nĂ©ral. En outre, il est une preuve du transport et sert d’accord entre les deux parties avant la facturation pour connaĂ®tre le montant du service effectuĂ©.

De mĂŞme, il indique Ă©galement quel type de marchandise est sous contrat, si elle est transportĂ©e par camion complet, groupage…

Qu’est-ce qu’un groupement ?

Le groupage consiste Ă  regrouper les marchandises de diffĂ©rents clients afin de remplir le camion de transport, car la quantitĂ© d’un seul voyage est insuffisante et ne permet pas de remplir un conteneur entier.

Ce type de trajet ne se rĂ©sume pas seulement Ă  une Ă©conomie d’espace dans le transport de marchandises par route et Ă  l’utilisation optimale du conteneur, mais il permet Ă©galement de rĂ©duire les coĂ»ts, de maximiser le travail et/ou le trajet et d’accroĂ®tre la productivitĂ© d’un seul vĂ©hicule par rapport Ă  un conteneur qui n’offre qu’un seul trajet.

Responsabilité du transporteur

Dans le contrat de transport, non seulement vous avez l’obligation de fournir un service, mais vous vous engagez Ă©galement Ă  transporter les marchandises du point d’origine au point de destination dans des conditions convenues Ă  l’avance et sans dommage ou dĂ©faut.

En cas d’avarie, de perte ou de dĂ©faut de la marchandise, le transporteur et sera tenu financièrement responsable. En cas de retard dans la livraison de la marchandise, vous ĂŞtes Ă©galement responsable dans ce cas.

Cette responsabilitĂ© est inĂ©luctable pour les deux parties et prĂ©vue par la loi, ce qui signifie qu’il est impossible de se soustraire Ă  ces obligations ou de les dĂ©limiter en se conformant Ă  la convention collective de transport de marchandises par route.

Transport routier de marchandises dangereuses

Qu’est-ce qu’une marchandise dangereuse ? Il s’agit de ceux qui peuvent prĂ©senter un risque pour l’environnement et les personnes. Les matières les plus courantes sont: matières radioactives, explosifs, gaz inflammables ou toxiques, matières corrosives…

Le transport de marchandises dangereuses est soumis, comme le transport spĂ©cial, Ă  un certain nombre d’exigences lĂ©gales pour des raisons de sĂ©curitĂ©. Pour protĂ©ger l’environnement et les conducteurs, il existe une rĂ©glementation europĂ©enne qui rĂ©glemente la conduite dans le transport de marchandises dangereuses : l’ADR.

L’ADR est un accord europĂ©en sur le transport de marchandises qui rĂ©glemente le transport de marchandises dangereuses.

Cet accord rĂ©git la documentation, le transport et l’emballage de ces marchandises, y compris le chargement, le dĂ©chargement et le stockage. Pour protĂ©ger l’environnement et les personnes, les obligations et les responsabilitĂ©s de cet accord doivent ĂŞtre respectĂ©es.

Les vĂ©hicules transportant ce type de marchandises doivent ĂŞtre identifiĂ©s au moyen d’un certificat ADR, qui atteste qu’ils sont autorisĂ©s Ă  transporter ce type de marchandises. Ce type de certificat oblige le vĂ©hicule Ă  rĂ©pondre Ă  un certain nombre d’exigences comme disposer d’un coupe-batterie indĂ©pendant, d’une installation Ă©lectrique blindĂ©e, d’extincteurs…

Ces vĂ©hicules doivent porter, Ă  l’arrière et Ă  l’avant, un signal orange caractĂ©risĂ© permettant de les identifier.

  • En haut, le type de danger de la matière première transportĂ©e est indiquĂ©.
  • Dans la partie infĂ©rieure, le type de marchandise est indiquĂ©.

Plaque de camion pour marchandises dangereuses

Un autre système de marquage des marchandises dangereuses est le système de pictogrammes ADR.

Que sont les pictogrammes ADR?

Il s’agit d’Ă©tiquettes de forme carrĂ©e tenues par un sommet pour indiquer le type de marchandises manipulĂ©es ou transportĂ©es.

Pictogrammes de marchandises dangereuses

Elles doivent toujours ĂŞtre placĂ©es sur un fond offrant un bon contraste, ĂŞtre entourĂ©es d’une bordure Ă  5 mm de distance et avoir une dimension de 100 x 100 mm.

RĂ©glementation des temps de repos et de conduite

Deux règlements régissent les temps de repos, les temps de conduite et les pauses dans le transport routier, à savoir :

  • Règlement CEE 3821/85 fait rĂ©fĂ©rence au “respect des conditions de construction, d’installation, d’utilisation et de contrĂ´le” de l’appareil de contrĂ´le des vĂ©hicules de transport.
  • Règlement (CE) Le règlement (CE) n° 561/2006 fait rĂ©fĂ©rence au « secteur du transport routier et Ă  l’amĂ©lioration des conditions de travail et de la sĂ©curitĂ© routière ».

Qu’il s’agisse d’un voyage public ou privĂ©, tous les conducteurs sont soumis aux deux règlements.

Temps de conduite en transport

Les temps de conduite des transporteurs sont divisés en: conduite quotidienne, hebdomadaire et bihebdomadaire.

  • Temps de travail quotidien: La durĂ©e maximale de conduite est de 9h et la journĂ©e de 10h par jour ne peut ĂŞtre dĂ©passĂ©e que 2 jours par semaine. Les horaires de travail sont donc calculĂ©s en fonction des heures de repos des transporteurs et non en fonction des jours civils.
  • Temps de travail hebdomadaire: Les 56 heures de conduite par semaine ne peuvent pas ĂŞtre dĂ©passĂ©es. Dans ce genre de jours, si vous comptez comme les jours civils.
  • DurĂ©e du travail bimensuelle: 90 heures de conduite bimensuelle, c’est-Ă -dire par pĂ©riodes de deux semaines, ne peuvent pas ĂŞtre dĂ©passĂ©es.

Pauses dans le transport routier

Il existe trois types de repos: le repos journalier, le repos hebdomadaire et le repos de deux semaines consécutives.

  • Repos quotidien: Il faut se reposer 11h sans interruption. Il ya une exception, oĂą vous pouvez vous reposer 9h sans interruption si vous avez dĂ©jĂ  reposĂ© pendant 3h le mĂŞme jour.
  • Repos hebdomadaire: Après avoir conduit pendant 6 jours, vous devez faire une pause de 45h ininterrompues.
  • Repos pendant deux semaines consĂ©cutives: Au cours de deux semaines, deux pauses de 45 heures minimum doivent ĂŞtre effectuĂ©es. Il y a une pause rĂ©duite de 45h une semaine et de 24h la semaine suivante.

Pauses dans le transport routier

Ce sont les pauses que le conducteur doit faire tout au long de la journée.

  • Toutes les 4 heures et 30 minutes de conduite, il faut faire une pause de 45 minutes.
  • Il est possible d’effectuer des arrĂŞts fractionnĂ©s avec des pauses de 30min et 15min toujours dans la pĂ©riode de conduite de 4h et 30min.

Masse maximale autorisée

Chaque type de véhicule a une masse maximale autorisée qui peut varier en fonction de la distance et des essieux.

  • Camion Ă  deux essieux : poids maximum de 18 000 kg
  • Camions Ă  trois essieux: poids maximal de 25 tonnes.
  • Camions Ă  quatre essieux: maximum 31 tonnes.

Recommandations concernant le transport routier

Ensuite, nous vous laissons toutes les directives que nous utilisons pour un bon voyage sur la route et le transport sûr de vos marchandises.

  • Nous vĂ©rifions rĂ©gulièrement les vĂ©hicules.
  • Nous planifions les itinĂ©raires avant le voyage pour gagner du temps
  • Nous respectons les temps de repos de nos chauffeurs. Non seulement nous prenons soin d’eux, mais de cette façon nous prenons soin de la sĂ©curitĂ© et de la protection de vos marchandises!

Avez-vous encore des doutes sur le transport routier de marchandises?

N’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter et nous allons les rĂ©soudre pour vous!

Demandez votre devis en moins de 3 minutes en un seul clic.

Otros artĂ­culos que puden interesarte